Concerts et drogue ne font pas bon ménage

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les bénévoles de l’association “Non à la drogue Oui à la vie”, parrainée par l’Église de Scientologie, ont sensibilisé des milliers de personnes sur les dangers des drogues dans toute la France durant ce dernier week-end d’août.

Les soirées, les concerts ou les festivals de musique sont fréquemment sujet à des débordements liés à la consommation de drogue et d’alcool. Les jeunes ne savent plus, pour la plupart, s’amuser sans boire ni fumer du cannabis. Rappelons que le chauffard, lors de l’accident mortel qui a eu lieu à Rohan cet été et qui a coûté la vie de 4 adolescents, avait 0,83 g d’alcool dans le sang. Ces 14 jeunes sortaient d’une soirée bien arrosée.

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) indique que 46 % des jeunes de 18 à 25 ans ont connu un état d’ivresse dans l’année 2014. Il y a dix ans, le pourcentage était de 33 %. L’augmentation de 13 % en dix ans est très inquiétante. De plus, 11 % des étudiants sont touchés par les ivresses régulières (au moins 10 fois dans l’année), en 2014, contre seulement 2 % en 2005.

C’est pourquoi l’association et ses bénévoles ont à cœur de faire de la prévention lors de ce type de manifestations : festivals, concerts, boîtes de nuit, etc. Ils distribuent ainsi des milliers de livrets « La vérité sur la drogue », « La vérité sur l’alcool », « La vérité sur le cannabis », et bien d’autres encore.

L’humaniste Ron Hubbard disait : « Il a été découvert que le toxicomane ne voulait pas en être un, mais qu’il y a été conduit par la douleur et le désespoir liés à son environnement. […] Le handicap du consommateur de drogues, même après qu’il a cessé d’en prendre, est qu’il a des « absences » à des moments inattendus, qu’il a des périodes d’irresponsabilité et tend à tomber facilement malade. […] »

Il ne faut pas sous-estimer l’importance de la prévention, c’est même vital. Informer les enfants avant qu’ils ne consomment de la drogue, c’est la seule solution efficace.

Pour plus d’information : www.scientologie.fr

Contact presse: 01.53.33.52.09

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »