Alcool et drogue bloquent la production

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Paris – Plusieurs drames ont été relevés dans les entreprises liés à des employés sous emprise d’alcool ou de drogue. Selon l’étude publiée en janvier 2012, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), 20 à 30 % des 650 000 accidents du travail sont liés à des addictions (drogues licites et illicites), et plus précisément, 10 à 20 % des accidents du travail sont dus à l’alcool, qui est lui-même responsable dans 40 à 45 % des accidents mortels.

Les bénévoles de l’association Non à la drogue, Oui à la vie qui mènent leur campagne de prévention contre les dangers de l’alcool et d’autres drogues depuis plus de vingt ans, ont été sur le terrain ce week-end à Paris, à Marseille, à Bordeaux, à Clermont, entre autres. Ils informent les gens grâce à des livrets éducatifs.

Ariane Boon, alcoologue et consultante préconise également : « Pour réussir une démarche de prévention, vous devez impliquer tous les acteurs concernés dans l’entreprise : la direction, la DRH, l’assistante sociale, le médecin du travail, l’infirmière ». Elle rappelle également que, dans les situations d’urgence, le premier réflexe, si l’on constate qu’un salarié est sous l’emprise de l’alcool ou d’une drogue, est de ne pas le laisser accéder à son poste de travail. De très grandes entreprises comme Hermès, Bouygues, ou encore Veolia utilisent la solution de prévention au travers de l’information, de la formation et de la responsabilisation.

Le responsable de l’association a déclaré : « L‘employeur est responsable des dommages que ses salariés peuvent causer à des tiers. Quand on lit les statistiques qui montrent que 7,7% des actifs consomment quotidiennement de l’alcool, que 6,9% des actifs consomment du cannabis en cours d’année et qu’en tout 550 000 personnes en France ne peuvent commencer une journée sans avoir fumé un joint de cannabis. Avec cela s’ajoutent les retards répétés, les arrêts de travail en rafale, et la qualité des tâches et des relations de travail dégradée. »

Il a ajouté : « La prévention sera de la responsabilité de l’employeur selon les juges alors que cette prévention pourrait être largement menée plus tôt chez les jeunes avec des infos factuelles et des témoignages percutants. La priorité doit être donnée à la prévention car comme le disait il y a plusieurs décennies, l’humaniste Ron Hubbard ‘La connaissance ne détruit pas la volonté de vivre’. »

On reconnaît facilement dans les rues les bénévoles de l’association Non à la drogue, Oui à la vie avec leurs t-shirts turquoise, des livrets éducatifs de la série La vérité sur la drogue à la main. Ces livrets sur la vérité sur l’alcool ou le cannabis ont été écrits pour sensibiliser les jeunes et les adultes à leurs réels dangers. A Londres, à l’occasion des JO, telle une nuée bleue, les bénévoles ont envahi les parterres, et ont semé des milliers de ces livrets.

Pour écouter les témoignages d’anciens toxicomanes ou téléchargez des livrets éducatifs, visitez  le site www.drugfreeworld.org.

Contact presse : info.drogue@gmail.com ou le 06 20 51 17 57

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »